Accueil » À propos » Développement durable » Acier atmosphérique

Plus de renseignements sur l’acier atmosphérique

Big R Bridges et l’acier atmosphérique écologique.

 

Les ponts modulaires en acier de Big R sont disponibles en fini peint sur mesure ou atmosphérique. Plusieurs ingénieurs de ponts optent pour l’acier atmosphérique en raison de sa performance  environnementale et de son coût économique.

L’acier atmosphérique contient des éléments qui forment une couche protectrice ou patine après exposition naturelle à l’air. Le tout premier pont à utiliser ce matériau a été bâti en 1964 au-dessus de l’autoroute du New Jersey.

Respect de l’environnement

L’acier atmosphérique est aussi avantageux sur le plan écologique. Ne nécessitant aucune peinture, il permet de réduire les émissions de composés organiques volatils (COV) généralement associés aux revêtements à base d’huile. Plus besoin d’enlever de vieux revêtements ou de se débarrasser de débris de sablage contaminés au cours de la durée de vie de la structure, un atout majeur du point de vue de l’environnement.

Respect des budgets

Règle générale, l’utilisation d’acier atmosphérique permet une économie initiale de dix pour cent et une économie d’au moins trente pour cent au cours de la durée de vie utile de la structure. L’économie initiale découle du fait que l’acier atmosphérique n’a pas à être peint. Les économies à long terme découlent de la durabilité du matériau. Les inspections effectuées sur des ponts en service depuis 18 à 30 ans confirment le bon rendement de l’acier atmosphérique dans la plupart des milieux.